Quelques ingredients proscrits

 

Chlorhydrate d’aluminium : utilisé dans les déodorants pour bloquer la transpiration, il agit sur les glandes sudoripares. On le suspecte d’être cancérigène du fait même de cette action glandulaire.

Cocamide DEA : épaississant générateur de Nitrosamines, cancérigènes.

DMDM hydantoïne : conservateur générateur de formaldéhyde, suspecté d’être cancérigène à forte dose.

Parabens : conservateurs très répandus sous différentes formes (butyl, isobutyl, méthyl, éthyl, propyl, benzyl…) dans les médicaments et les cosmétiques. Ils agissent contre le développement des levures et des moisissures. Une étude (menée par l’équipe anglaise du Dr. Dabre ) a jeté le doute sur leur innocuité. Leur présence, par bio-accumulation, dans les tissus mammaires les a fait suspecter d’être à l’origine de certains cancers du sein. Cette étude, qui vise entre autres l’activité oestrogénique du benzyl-paraben, reste très discutée au vu du faible nombre de cas répertoriés, mais le principe de précaution conduit à les écarter.

Parafinum liquidum, Petrolatum : produits chimiques issus de la distillation du pétrole, produits inertes fortement occlusifs. D’usage aisé en raison de leur stabilité, ils sont très prisés par la cosmétique conventionnelle.

PEG (polyéthylène glycol) : produit chimique utilisé comme émulsifiant ou solubilisant issu de gaz toxique.

Phénoxyéthanol : conservateur de la classe des éthers de glycol. Très controversé et régulièrement attaqué par la Revue « Que Choisir », il agit en synergie avec les Parabens.

Phtalate (diéthyl ou DEP) : solvant et dénaturant de l’alcool imposé par l'Administration afin de prévenir les fraudes à l’égard de l’alcool de bouche. Melvita opère avec de l’alcool non dénaturé ou de l'alcool bio.

Propylène Glycol : hydratant et solvant d’origine chimique, à fonction conservatrice, réputé sensibilisant et allergisant à haute dose. Il est cytotoxique in vitro au delà de 5%. Très utilisé comme solvant dans la cosmétique conventionnelle. Tous les dérivés du Glycol (PEG, PPG…) sont suspects sur le plan de la santé lorsqu’ils sont appliqués à forte dose.

Silicone (Diméthicone, Cyclométhicone…) : agent filmogène de synthèse souvent d’origine pétrochimique, non biodégradable et partiellement occlusif pour la peau. Son toucher soyeux et très agréable en a fait l’un des principaux ingrédients de la cosmétique conventionnelle.

testtube_organicbeauty

bottles_organicbeauty

experience_organicbeauty

drop_organicbeauty